"Balzac et la Petite Tailleuse chinoise" de Dai Sijie

13/02/2016
  • Ce qu'Ariadna en pense :

    Balzac ou la Petite Tailleuse chinoise est un petit roman délicieux de Dai Sije située en Chine à l’époque de la Révolution Culturelle de Mao Zedong.

    Entre naïf et très dur, ce roman – qui est, d’ailleurs, le premier roman de l'écrivain franco-chinois – raconte l’histoire de deux jeunes citadins qui sont envoyés à la campagne pour faire leur « réeducation ». Éloignés de leur famille, trop intellectuelle – trop dangereuse – et de tout ce qui provient de l’étranger, ils se voient plongés dans une campagne rude et un entourage hostile où ils arrivent, néanmoins, à se faire un place. La découverte de l’amour, de l’amitié, et, surtout, d’une caisse pleine de livres – littératture étrangère, une arme puissante et fortement interdite par la Révolution Culturelle – sont le fil rouge de ce roman et promènent le lecteur à travers de la poésie la plus belle : celle de la simplicité.

    Balzac ou la Petite Tailleuse chinoise est une histoire sur la puissance de la jeunesse, sur les interdictions, l’amitié, la politique, la peur, l’amour, la pureté, la censure … et, surtout, c’est une histoire sur la découverte de la littérature, toute puissante, omniprésente, libératrice et créatrice d’idées.

    Ce livre a été adapté au cinéma en 2002 par Dai Sijie lui-même et, même si le livre avait été écrit en français, le film a été tourné en chinois dans les montagnes de Zhangjiajie, dans la province natale de Mao.

     


     La citation :

    « Nous nous approchâmes de la valise. Elle était ficelée par une grosse corde de paille tressée, nouée en croix. Nous la débarrassâmes de ses liens, et l'ouvrîmes silencieusement. À l'intérieur, des piles de livres s'illuminèrent sous notre torche électrique; les grands écrivains occidentaux nous accueillirent à bras ouverts: à leur tête, se tenait notre vieil ami Balzac, avec cinq ou six romans, suivi de Victor Hugo, Stendhal, Dumas, Flaubert, Baudelaire, Romain Rolland, Rousseau, Tolstoï, Gogol, Dostoïevski, et quelques Anglais : Dickens, Kipling, Emily Brontë... - Quel éblouissement! J'avais l'impression de m'évanouir dans les brumes del'ivresse. Je sortis les romans un à un de la valise, les ouvris, contemplais les portraits des auteurs, et les passais à Luo. [...] Il referma la valise et, posant une main dessus, comme un chrétien prêtant serment, il me déclara : Avec ces livres, je vais transformer la Petite Tailleuse. Elle ne sera plus jamais une simple montagnarde. »


    Acheter le livre : 8.30€

Vols ser el primer en deixar la teva opinió?

Cercar entrades

Etiquetes

Últimes entrades

Utilitzem cookies pròpies i de tercers per realitzar anàlisis d'ús i de mesurament de la nostra web. En continuar amb la navegació entenem que s'accepta la nostra política de cookies

Accepto