Agnès Martin-Lugand

07/01/2016
  • Ce que Nadège en pense:

    Ses histoires sont comme le pays dans lequel se déroule son premier roman,  l´Irlande. Comme la musique qui a inspiré l´écriture de son premier roman (entrevue 2012) :

    Florence + the machine: Dogs days are over (version acoustique)

    Kings of Leon  Sex on the fire

    Lyndyrd Skynyrd  Sweet home Alabama

    Red hot chili pepers  Otherside

    Agnes Obel  Riverside

    Sia  I go to sleep et Soon we'll be found

    Morcheeba  Blindfold

    Mumford& sons  Broken crowe, white blank page et Thistle & weeds

    K's choice  Home et Butterflies instead

    Muse  Endlessy

    Snow patrol  Run

    Dido  Here with me

    Lykke li I know place Get some

    Adele Hometome glory

    Metric Blindness

    Amy Winehouse You know I'm not good

    The Black Keys She's long gone

    Bill Withers Ain't no sunshine

      On tombe amoureux(se) de son climat dur qui fouette, de la chaleur de ses protagonistes, de leur rapport à la musique... On se sent « comme à la maison », tout au long de la lecture de ces 3 ouvrages.

    Cette lecture peut-être qualifiée de « légère et facile », d’un de ces « feel good books » qui vous réconcilient avec la vie,  l’humanité, la réalité.

    Réalité qui prend la forme d’un coup de poing reçu en plein ventre, impossible à esquiver. Agnès Martin-Lugand va au fond des remises en question, fouille les recoins cachés des âmes meurtries, révoltées en proie au désespoir, traque les soubresauts de la vie, de l´envie de vivre et d´être heureux et le tout dans une langue dont on retient la sobriété, le refus des mots creux et des phrases qui « se la pètent ».

     






Vols ser el primer en deixar la teva opinió?

Cercar entrades

Etiquetes

Últimes entrades

Utilitzem cookies pròpies i de tercers per realitzar anàlisis d'ús i de mesurament de la nostra web. En continuar amb la navegació entenem que s'accepta la nostra política de cookies

Accepto