• 01/04/2019 20:00 h lLlibreria Jaimes c/ València 318 - 08009 Barcelona

    Club de lecture : Marque-page 47 : " 24 heures de la vie d’une femme sensible" de Eva Byele

    Venez discuter sur un livre tous les 1ers lundi du mois avec Madeleine Lavagna et en présence de l'auteure

    Parlons de votre livre et revenons à notre époque ; est-il autobiographique ?

    Quel est le point d’inflexion qui vous a amené à écrire ?

    Pensez-vous que l’émotion peut-être le détonateur d’une vocation artistique ?

    Plus que féministe, je crois que ce livre pourrait être même destiné à un homme comme protagoniste.

    En fin de compte, c’est la découverte de notre besoin d’exister, d’être reconnu/e.

    Dans notre société européenne, la femme peut-elle choisir ?

    La femme est-elle plus sentimentale que l’homme et de par cette émotivité, plus faible ?

    Se sentira-t-elle coupable de vouloir s’assumer ?

    Est-ce une question féminine ou de caractère ?

    Dans votre livre, cette femme aurait pu jouer double jeu, comme son mari, prendre le positif et accepter le négatif qui, dans sa vie de bourgeoise, n’est pas très désagréable.

    Pourquoi se rebeller et perdre certains avantages ?

    Nous voulons avoir les mêmes droits que les hommes mais nous avons du mal à agir comme eux. Le  jeu est faussé dès le départ.

    Nous sommes tous différents et cette différence nous rend unique.

    Il est vrai qu’une femme n’est pas considérée comme aussi forte qu’un homme dans certains



Utilitzem cookies pròpies i de tercers per realitzar anàlisis d'ús i de mesurament de la nostra web. En continuar amb la navegació entenem que s'accepta la nostra política de cookies

Accepto